top of page

Atelier

605

Vendredi 9h30-10h45 (75 min)

Probabilités dans un contexte d’inondations

Exposé magistral

Mathieu Thibault

Université du Québec en Outaouais

Au Québec, l’inondation est le type de catastrophe naturelle le plus fréquent et cause d’importants dommages. Les jeunes pourraient être mieux préparés aux catastrophes si des programmes spécifiques d’éducation aux risques étaient mis en place. C’est pourquoi une équipe interdisciplinaire d’un projet de recherche a développé une séquence d’enseignement dans trois disciplines (mathématiques, sciences et géographie) pour les élèves du premier cycle du secondaire. La séquence d’enseignement complète dans les trois disciplines couvre une durée d’une quinzaine de périodes. Le bloc en mathématiques (probabilités) se développe sur quatre périodes avec trois activités complémentaires. Les idées centrales des trois activités sont : 1) de rappeler que les inondations ne font pas appel à des connaissances déterministes car elles sont incertaines; 2) de comprendre le concept de période de retour d'une zone inondable; 3) d’apprendre à se servir des connaissances probabilistes pour prendre une décision éclairée, à partir de l’articulation des trois approches probabilistes (théorique, fréquentielle et subjective). Cette séquence a été expérimentée dans deux classes de 2e secondaire, incluant des activités sur Desmos. Qui a envie de travailler les probabilités dans un contexte d’inondations avec du matériel et des outils technologiques?

bottom of page